DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE MEDECINE GENERALE

1.Organisation générale

1.1 Objectifs généraux de la formation

Le DES vise à certifier l'ensemble des six compétences pour l'exercice de la médecine générale

  • premier recours, urgence
  • relation, communication, approche centrée patient
  • approche globale, prise en compte de la complexité
  • éducation, prévention, santé individuelle et communautaire
  • continuité, suivi, coordination des soins autour du patient
  • professionnalisme

1.2 Durée totale du D.E.S :

6 semestres L'évaluation périodique prévue à l'article 1 du présent arrêté porte, en particulier, sur la durée de la formation en lien avec les objectifs pédagogiques de la spécialité et le développement des capacités de formation.

1.3 Intitulé des options proposées au sein du D.E.S :

Néant

1.4 Intitulé des formations spécialisées transversales (FST) indicatives

Dans le cadre de son projet professionnel, et en regard des besoins de santé et de l'offre de formation, l'étudiant peut candidater à une formation spécialisée transversale (FST), notamment

  • addictologie
  • douleur
  • expertise médicale
  • préjudice corporel
  • médecine du sport
  • médecine scolaire
  • soins palliatifs

2.Phase socle

2.1. Durée :

2 semestres

2.2. Enseignements hors stages

Volume horaire

2 demi-journées par semaine : une demi-journée en supervision et une demi-journée en autonomie (article R. 6153-2 du code de la santé publique)

Nature des enseignements

En application de l'article 5 du présent arrêté

  • travaux d'écriture clinique
  • groupes d'échanges de pratique (GEP)
  • méthodes dérivant des apprentissages par résolution de problèmes (ARP)
  • groupes de formation à la relation thérapeutique
  • groupes de tutorat centrés sur les familles de situations définies pour la spécialité
  • ateliers de gestes pratiques y compris avec des techniques de simulation

Connaissances à acquérir

: Elles sont listées dans l'article 2 du présent arrêté.

2.3. Compétences à acquérir

Compétences génériques et transversales à acquérir

Les compétences génériques sont listées dans l'article 2 du présent arrêté et sont notamment en rapport avec les notions suivantes : mettre en œuvre une démarche décisionnelle du premier recours ambulatoire (fondée sur la prévalence, la clinique et la notion d'incertitude)

  • développer l'approche centrée patient
  • développer l'approche globale dans le modèle bio psycho social

Compétences spécifiques à la spécialité à acquérir Il est attendu en fin de phase socle un niveau de base sur les 6 compétences spécifiques listées au point 1.1 de la présente maquette.

2.4. Stages

Stages à réaliser

  • 1 stage en médecine générale auprès d'un ou plusieurs praticien(s) maître(s) de stage des universités agréé(s) à titre principal en médecine générale (stage de niveau 1)
  • 1 stage en médecine d'urgence dans un lieu hospitalier agréé à titre principal en médecine d'urgence et/ou à titre complémentaire en médecine générale

En cas de capacités de formation insuffisantes, l'un des deux stages de la phase socle peut être remplacé par le stage visé au a) du 3.4 de la présente maquette ou par un stage en médecine polyvalente dans un lieu hospitalier agréé à titre complémentaire en médecine générale. Le stage de phase socle non réalisé est accompli au cours de la phase d'approfondissement en remplacement du stage visé au a) du 3.4 de la présente maquette. Pendant ces stages, l'étudiant est confronté notamment aux familles de situations suivantes

  • situations autour de patients souffrant de pathologies chroniques, polymorbidité à forte prévalence
  • situations liées à des problèmes aigus/non programmées/fréquents/exemplaires
  • situations liées à des problèmes aigus/non programmées/dans le cadre des urgences réelles ou ressenties
  • situations autour des problèmes de santé concernant les spécificités de l'enfant et l'adolescent
  • situations autour de la sexualité et de la génitalité
  • situations autour de problèmes liés à l'histoire familiale et à la vie de couple
  • situations de problèmes de santé et/ou de souffrance liés au travail
  • situations dont les aspects légaux, déontologiques et/ou juridiques sont au premier plan
  • situations avec des patients difficiles et/ou exigeants
  • situations où les problèmes sociaux sont au premier plan
  • situations avec des patients d'une autre culture

Critères d'agrément des stages de niveau I dans la spécialité

En sus des dispositions de l'article 34 de l'arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine, la commission d'agrément prend en compte le fait que

  • les étudiants soient confrontés aux situations cliniques énumérées ci-dessus
  • le stage permette des phases d'observation, de supervisions directe et indirecte des actes effectués en autonomie, des rétroactions régulières et des prescriptions pédagogiques en lien avec le cursus universitaire

2.5. Evaluation

Modalités de l'évaluation des connaissances

Conformément à l'article 59 de l'arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine

  • obligation de présence en stages et en cours
  • validation de la production personnelle de l'étudiant en stage et hors stage.

Modalités de l'évaluation des compétences

Conformément à l'article 59 de l'arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine

  • évaluation du portfolio
  • argumentation orale des travaux personnels du portfolio

2.6. Modalités de validation de la phase et de mise en place du plan de formation

Conformément aux articles 13 et 59 de l'arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine Validation des enseignements, des stages et du portfolio

3. Phase d'approfondissement

3.1. Durée :

4 semestres

3.2. Enseignements hors stages

Volume horaire

2 demi-journées par semaine : une demi-journée en supervision et une demi-journée en autonomie (article R. 6153-2 du code de la santé publique)

Nature des enseignements

En application de l'article 5 du présent arrêté

  • travaux d'écriture clinique
  • groupes d'échanges de pratique (GEP)
  • méthodes dérivant des apprentissages par résolution de problèmes (ARP)
  • groupes de formation à la relation thérapeutique
  • groupes de tutorat centrés sur les familles de situations définies pour la spécialité
  • des ateliers de gestes pratiques y compris avec des techniques de simulation

Connaissances à acquérir

Elles sont listées dans l'article 3 du présent arrêté.

3.3. Compétences

Compétences à acquérir

Les compétences génériques sont listées dans l'article 3 du présent arrêté. Il est attendu en fin de phase d'approfondissement un niveau avancé sur l'ensemble des 6 compétences spécifiques citées au point 1.1 de la présente maquette.

3.4 Stages

Stages de niveau II à réaliser

  • a) 1 stage en médecine polyvalente dans lieu hospitalier agréé à titre principal ou complémentaire en médecine générale. Ce stage est accompli au cours d'un des deux premiers semestres de la phase d'approfondissement.
  • b) 1 stage en santé de l'enfant : auprès d'un ou des praticien(s) maître(s) de stage des universités agréé(s) pour au moins l'un d'entre eux à titre principal en médecine générale ou à défaut à titre complémentaire en médecine générale ; et/ou dans un lieu hospitalier agréé à titre principal en pédiatrie et/ou à titre complémentaire en médecine générale ;
  • c) 1 stage en santé de la femme : auprès d'un ou des praticien(s) maître(s) de stage des universités agréé(s) pour au moins l'un d'entre eux à titre principal en médecine générale, et/ou à défaut à titre complémentaire en médecine générale ; et/ou dans un lieu hospitalier agréé à titre principal en gynécologie médicale et/ou à titre complémentaire en médecine générale.
  • d) 1 stage en soins premiers en autonomie supervisée (SASPAS ou niveau 2), accompli auprès d'un ou plusieurs praticiens maîtres de stage des universités agréés à titre principal en médecine générale. Ce stage est accompli au cours d'un des deux derniers semestres de la phase d'approfondissement.

En cas de capacités de formation insuffisantes, l'étudiant peut accomplir à la place des stages visés en b) et c)

  • e) 1 stage couplé en santé de la femme et en santé de l'enfant
    • auprès de deux praticiens agréés dont l'un au moins à titre principal en médecine générale, ou à défaut à titre complémentaire en médecine générale
    • ou auprès d'un praticien et dans un lieu hospitalier agréés pour le premier à titre principal en médecine générale, et pour le second à titre principal en gynécologie médicale ou gynécologie obstétrique et/ou en pédiatrie.
    • ou dans deux lieux hospitaliers agréés respectivement à titre principal en gynécologie médicale ou gynécologie obstétrique et en pédiatrie et/ou à titre complémentaire en médecine générale
  • f) 1 stage libre accompli de préférence auprès d'un praticien maître de stage des universités ou dans un lieu agréé à titre principal en médecine générale=== Critères d'agrément des stages de niveau II dans la spécialité ===

En sus des dispositions de l'article 34 de l'arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine, la commission d'agrément prend en compte le fait que

  • les étudiants soient confrontés aux situations cliniques à gérer dans l'exercice des soins premiers
  • le stage permette des phases d'observation, de supervisions directe et indirecte des actes effectués en autonomie, des rétroactions régulières et des prescriptions pédagogiques en lien avec le cursus universitaire

3.5. Evaluation

Modalités de l'évaluation des connaissances

Conformément à l'article 59 de l'arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine

  • obligation de présence den stages et en cours
  • validation de la production personnelle de l'étudiant en stage et hors stage

Modalités de l'évaluation des compétences

Conformément à l'article 59 de l'arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine

  • évaluation du portfolio
  • argumentation orale des travaux personnels du portfolio

3.6. Modalités de validation de la phase

Conformément aux articles 13 et 59 de l'arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine

  • validation des enseignements, des stages et du portfolio, recueil organisé des traces écrites d'apprentissage de l'étudiant
  • validation du mémoire, qui est la version finale du portfolio
  • cycle3/medgenerale.txt
  • Dernière modification: 2017/07/04 12:15
  • par mohamed