Soins palliatifs

Nom du collège: 
Collège national des enseignants pour la formation universitaire en soins palliatifs
Acronyme du collège: 
CNEFUSP
Président du Collège: 
Présentation du collège: 

1- Bureau du Collège national des enseignants pour la formation universitaire en soins palliatifs

Président: Laurent Calvel (Strasbourg); Trésorier: (X); Secrétaire: (X); Autres membres: Pascale Vinant (Paris); Virginie Guastella (Clermont Ferrand); Donatien Mallet (Tours); Jerôme Alric (Montpellier); Bruno Richard (Montpellier).

2- Pilotes Locaux de la FST.

Auvergne-Rhône-Alpes: Virginie Guastella (Clermont Ferrand), Marilène Filbet (Lyon), Cécile Barbaret (Grenoble), Pascale Vassal (Saint Etienne); Bourgogne-Franche-Comté: Régis Aubry (Besançon), Patrick Manckoundia (Dijon); Bretagne: Armelle Gentric (Brest), Vincent Morel (Rennes); Centre-Val de Loire: Donatien Mallet (Tours)); Grand Est: Didier Peiffert (Nancy), Vincent Sanchez (Reims), Laurent Calvel (Strasbourg); Hauts-de-France: Julie Oncle (Amiens), Vincent Gamblin (Lille); Ile-de-France: Pascale Vinant (Paris); Normandie: Cyril Guillaumé (Caen), Thierry Lequerre (Rouen); Nouvelle-Aquitaine: Benoît Burucoa (Bordeaux), Jean Philippe Neau (Poitiers), Stéphane Moreau (Limoges); Occitanie: Bruno Richard (Montpellier-Nimes), Fati Nourhashemi (Toulouse); Pays de la Loire: Thierry Urban (Angers), Julien Nizard (Nantes); Provence-Alpes-Côte d'Azur: Philippe Paquis (Nice), Sébastien Salas (Marseille); Guadeloupe et Martinique: Marie Emmanuelle Dubo-Leotin (Fort de France); Reunion: (Raphael Benoist).

3- Missions et objectifs.

« Le Collège national des enseignants pour la formation universitaire en soins palliatifs(CNEFUSP) regroupe l'ensemble des professionnels dispensant au sein des UFRs de médecine, les enseignements en soins palliatifs. Notre visée est de contribuer à la diffusion des pratiques de soins palliatifs par le biais d'une formation universitaire de qualité adaptée aux étudiants et aux spécificités cliniques des différentes spécialités médicales et chirurgicales. En effet, l’intégration précoce des soins palliatifs paraît essentielle pour faire face à l’évolution à venir de notre pratique médicale en lien avec la population : vieillissement, chronicisation de pathologies autrefois rapidement mortelles, sollicitation des médecins dans un champ de compétences élargi pour répondre àdes demandes sociétales, éthiques, légales complexes...

La démarche palliative se veut transversale et se situe à la croisée de toutes les disciplines médicales. Elle s’inscrit aussi dans une dimension clinique particulière, par la confrontation à la maladie grave et à la mort. Elle obéit à des principes éthiques forts :

- Travailler en pluri voire interdisciplinarité pour répondre au mieux à la globalité des besoins des patients, - Valoriser la singularité du patient, ses choix et tenir compte de la relation intersubjective dans la relation de soin, - Informer le patient avec authenticité, tact et prudence, - Acter des décisions de soins au plus près des droits des malades et de leurs choix.

Pour atteindre ces objectifs, il faut :

Coordonner les actions pédagogiques régionales et interrégionales pour favoriser et développer une égalité territoriale sur un plan national. Contribuer à une dynamique pédagogique dans les divers lieux d'enseignement. Etre l’interlocuteur des tutelles sur l'axe « formation ». Travailler en coopération avec les enseignants des autres disciplines que la santé. Articuler l'axe « formation » avec la recherche (collaboration étroite et participative avec la plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie).

Nous nous retrouvons collégialement deux fois par an à Paris et nous travaillons, par ailleurs, en sous-groupes sur la définition des compétences en soins palliatifs, la réflexion et la mise en œuvre des parcours pédagogiques en médecine palliative lors des 2ème et 3ème cycles des études médicales, (sensibilisation à l’approche et à la réflexion interprofessionnelles dès la formation initiale pratique et théorique des professionnels de santé (UE et stage intégré), FST en médecine palliative), le développement de la transversalité et de l’interprofessionnalité du soin et de la formation, les recommandations, l’harmonisation et l’équilibre territorial des offres de formation universitaires ou non en soins palliatifs (Master Clinique et Recherche en Médecine palliative, DIU et DU Soins Palliatifs, DIU éthique en santé) autant en termes de méthodes (Enseignement à distance, MOOC, apprentissage par compétences intégrés, RSCA, jeu de rôle ou simulation en pédagogie, entretiens motivationnels, entretien d’explicitation) que de contenus.

Notre collège comprend plus de quatre-vingts professionnels des disciplines de santé (dont,à ce jour, 5 professeurs associés, un PHU, plusieurs CCU-AH en Médecine Palliative (Sous- section 46.5 du CNU santé)) et des sciences humaines et sociales, ancrés dans une clinique de soins palliatifs et enseignant cette discipline dans leurs subdivisions respectives.

Le CNEFUSP consacre une partie majeure de son travail à la transmission de la démarche palliative telle qu’elle est pensée aujourd’hui à l’échelle internationale (respect des trajectoires spécifiques, des maladies chroniques, évolutives et graves, identification et prise en charge précoces des situations requérant des soins palliatifs en oncologie) et de la réflexion éthique au cours des curriculums de formation en santé. Par ailleurs, il s’emploie à établir et à entretenir un lien étroit avec les institutions (MESRI, Ministère de la santé, ARS, Etablissements de santé, Universités, Instituts de Formation des professionnels de santé). »

 

Logo du Collège: